SALVAGUARDIA del PATRIMONIO Cultural, Social, Arquitectonico de CASAS DE MADERA EN CUBA

Sauvegarde du Patrimoine Culturel, Social et Architectural des Maisons en Bois de Cuba

Sauvegarde du Patrimoine Culturel, Social et Architectural des Maisons en Bois de Cuba

Faire un don, soutenez camaha

Maison Rosita

PROJET DE RÉHABILITATION D'UNE DEMEURE DANS LUYANO, LA HAVANE

Calle Nuestra Senora de los Angeles No. 122, e/ Quiroga y Tres Palacios


INFORMATION D'ARCHITECTURE

RÉSUMÉ

Typologie : Maison en bois d'un niveau, étage rectangulaire et portail déniveler.

État : Abimé par vieillissement sans maintenance. Risque d'écroulement

Proposition : Projet exécutif avec une démolition partielle, une reconception de structure, une amélioration dans l'accessibilité et la fonctionnalité générale. Calendrier d'exécution dans treize semaines.

DESCRIPTION DE LA DEMEURE

L'édifice date du milieu du XXe siècle, spécifiquement de 1940.

Depuis sa construction il a eu une fonction d'habitat pour une famille humble, ce qui est cohérent avec sa conception architecturale simple, peu technique, des valeurs esthétiques et expressives peu abondantes.

Cette maison comprend un salon, une chambre, une salle à manger-cuisine et un service sanitaire adjacent.

La demeure, avec une surface de 54.21 m², occupe 23.5% de la parcelle rectangulaire où elle est placée qui est de 230 m².

La solution originiale de lattis verticaux consiste à mettre des cloisons autoportantes formées à partir des tables machihembradas de 200 mm, disposées en sens horizontal. La structure de couverture dispose de deux systèmes de lattis, un plafond de paire et une file de trois basques et d'un toit de cerchas triangulaires, non distribuées régulièrement dans l'espace, qui définissent respectivement le portail et l'espace intérieur de la demeure.


ÉTAT TECHNIQUE

Elle montre un processus accéléré de vieillissement.

La charpente qui conserve le bois original, est détériorée par le manque de maintien et par l'humidité.

A cause de la détérioration, ses éléments constructifs devait faire objet de différentes œuvres : un renforcement de la structure portante et une modification des éléments de fermeture originaux.

La détérioration des éléments structurels oblige à les démolir partiellement, donc ils n'offrent pas la capacité de résistance nécessaire pour l'usage de l'espace.

La conception des couvertures constitue un élément médullaire, ainsi que la façade. (Des études réalisées démontrent que la troisième partie des couvertures sont affectées par filtration ce qui donne quelques problèmes dans la phase de conception de l'imperméabilisation. Générant des détériorations postérieures dans la structure de l'édifice).

SOLUTION PROPOSÉE

On a réalisé un avant-projet d'architecture et d'ingénierie pour réhabiliter l'immeuble identifié conformément à la fonction d'habitat.

La réhabilitation est urgente puisqu'il y a danger d'écroulement.

Le projet exécutif d'architecture s'est fixé, avec son budget préliminaire, sa liste de matériels et de mains-d’œuvre.

Le projet a été créé en tenant compte des nécessités de la personne du troisième âge qui habite l'immeuble.

La distribution originale a été modifiée, en créant des relations directes entre les zones sociales (un salon, une salle à manger-cuisine), placées immédiatement après l'accès à la demeure et une plus grande confidentialité dans les restantes (une chambre, un service sanitaire).

L'édifice dispose de soutiens de 2.4 m sous les cerchas.

La séparation de la contiguïté est nécessaire à 800 mm, dans sa façade latérale, grâce à l'existence de vains.

La solution structurelle du lattis vertical est conçue à partie d'un système constructif de maçonnerie, défini par des blocs de murs de 150 mm et des colonnes en béton armé qui supportent la structure de toit du portail, avec une finition. Cette solution tient en compte de l'impossibilité d'obtenir sur le marché intérieur le bois nécessaire pour des colonnes et le murs. De plus, on pourrait réutiliser le bois en bon état restant pour la structure de couverture.

Cela est défini par un système de cerchas triangulaires et les paires qui, disposées régulièrement, entretiennent une correspondance avec les espaces intérieurs de la demeure. Le système de toit se compose d'un plancher qui supporte les tuiles de boue de fermeture de la couverture.

A cause du drainage déficient des pluies, il faut élever le NPT de l'immeuble par rapport à l'actuel de 0.30 m. Il oblige à résoudre le dénivellement de l'entrée de la demeure avec une solution qui améliore l'accessibilité de la plus grande personne qui l'habite.

La charpente en bois a été créée de façon à ce que son usage puisse être spécifié dans les espaces intérieurs de la demeure. Son dessin se recréait en suivant les proportions de la maison en bois que l'on a étudié comme montré dans l'environnement.

EXÉCUTION

On a élaboré un chronogramme préliminaire (agenda prévisionnel) qui projette l’exécution du projet dans une période de treize semaines.