SAUVEGARDE du PATRIMOINE CULTUREL, SOCIAL, ARCHITECTURAL des MAISONS EN BOIS

Sauvegarde du Patrimoine Culturel, Social et Architectural des Maisons en Bois de Cuba

Sauvegarde du Patrimoine Culturel, Social et Architectural des Maisons en Bois de Cuba

Faire un don, soutenez camaha

Archives

Beaucoup d'habitations sont encore sinistrées ou ont besoin d'être rénovées, mais ces rénovations coûtent chères et nous n'avons pas le financement pour les effectuer.

Même si nous ne pouvons pas nous permettre de les rénover entièrement, nous pouvons tout de même faire quelques réparations comme par exemple: reboucher un trou dans une toiture pour qu'elle ne fuit plus, redresser une toiture,...

Ce sont des rénovations minimes, mais elles contribueront au bien-être des habitants de ces maisons et entreront donc dans l'objectif de l'association.

"Une maison dont simplement le toit ne fuit plus avec une famille heureuse sera une réussite et une fierté et contribuera à l'aboutissement de l'engagement de l'association."

Cette action ne nécessitera pas un besoin de financement excessif, le principal coût sera l'achat des matières premières. Les rénovations seront directement effectuées par un de nos charpentiers bénévoles.

Cette action aura un effet positif sur le moral et les conditions de vie des habitants puisque nous effectuerons des réparations afin qu'ils puissent avoir une habitation descente, sans fuites et sans risques.

Vous pouvez télécharger cette courte description en cliquant ici

 
Action future: distribution de bidon de traitement

Les maisons en bois de Cuba sont un patrimoine culturel que nous nous devons de préserver, ne pouvant pas rénover ces habitations dû à un coût très élevé, nous avons eu l'idée de distribuer des bidons de traitement pour le bois aux habitants afin qu'ils puissent eux-mêmes traiter leurs maisons.

Les insectes xylophages, et les termites en particulier, peuvent occasionner des dégâts importants dans les bâtiments en dégradant le bois et ses dérivés utilisés dans les constructions. Leur activité peut affecter la qualité d'usage des bâtiments mais aussi causer des désordres importants dans leur structure même. Dans les cas les plus extrêmes, elle peut conduire à leur effondrement.

L'idée de distribuer des bidons de traitement, nous ai apparu comme une nécessité pour les habitants de ces maisons anciennes en bois.

Comme expliquer ci-dessus les termites accomplissent des ravages dans certaines constructions, notre traitement permettra de limiter ce problème puisqu'il a une action anti-termites.

Nous pouvons mettre en place cette action dès à présent, nous avons une quantité de traitement représentant plus ou moins 200 litres, de plus ce produit est déjà sur place à Cuba.

C'est une petite action qui n'aura quasiment pas besoin de financement, toutes les choses dont nous avons besoin se trouvent déjà sur place, nous aurons simplement besoin de temps afin d'expliquer l'action de ce traitement aux habitants et bien entendu de distribuer les bidons.

Vous pouvez télécharger cette brève description en cliquant ici.


 
Projet Global Camaha pour Cuba 2013

« CASAS de MADERA y HABITANTES de CUBA »

Dans le cadre des travaux de réhabilitation d’urgence post cyclone et en prévision des prochains cyclones ou catastrophes naturelles :

1. Préparation préalable aux risques, recensement des maisons en bois de CUBA sur les six zones les plus exposées :

 

  • Pinard Del Rio, Viñales
  • La Havane, Santa Fé, Cosima, Guaynabo
  • Cienfuegos
  • Santiago de Cuba, Cayo Granma
  • Holguín, Banes
  • Matanzas, San Miguel de los Bancos

 

1.1 Le recensement prendra en compte les habitants, notamment la grande majorité de personnes âgées habitant ces maisons en bois du fait de l’ancienneté de leur construction (c’est une des caractéristiques de ce patrimoine de maisons en bois, unique au monde, encore habitées pour la plupart et encore debout malgré les cyclones). Leur état et les cyclones répétitifs rendent urgent ces travaux. Recensement avec localisation géographique précise et détaillée, maison et famille.

 

1.2 Description des travaux à réaliser avec une classification de réhabilitation d’urgence :

Lire la suite...
 
Vendredi, 16 Avril 2010 18:00


  • Nous avons préparé une exposition en français, anglais et espagnol et participé au Salon de la construction FECONS 2010 à Cuba.

  • 62 nouveaux membres nous ont rejoint et nous avons récolté une énorme masse d"informations sur le patrimoine des maisons en bois à conserver.

  • Une convention est en cours pour la mise en place du premier projet concernant une maison en bois datant de de 1902. La maison se situe dans le périmètre de la vieille ville de la Havane. Construite par les chemins de fer, au bord des rails, son caractère patrimonial est indéniable.

  • La famille qui habite dedans est super, un couple dont le mari est conducteur de train avec leurs enfants. Les opérations se déroulent en partenariat étroit avec le Bureau de l'historien de la ville de la Havane, ses architectes, ingénieurs et son bureau de coopération.

  • Nous préparons également une convention avec le Conservateur pour la ville de Santiago de Cuba avec une maison sur l'ilot Cayo Gramna.

  • Un premier recensement des maisons a démarré sur les six zones importantes les plus touchées par les derniers cyclones. 4 volontaires sont sur place.
 



Sur cette photo vous pouvez assister à la remise de deux filets de pêche par le président de l'association CAMAHA.


Cette remise de filets a eu lieu à Uberlandi Cruz à Matandzas le 28 décembre 2012, les filets ont été remis à cet homme courageux. Il est père de famille et vit avec sa femme et sa fille dans la maison de sa belle-mère, ainsi qu'avec sa belle-soeur et son fils.


Son travail de pêcheur assure la nourriture et des rentrées d'argent par la revente du poisson, c'est pourquoi CAMAHA a remis ces filets à cet homme méritant.


 
Maison de la Station Cristina - Projet Imprimer Envoyer

Calle Ferrer No. 22 entre Calzada de Cristina y Linea del Ferrocarril, Havana Vieja

Description

L'origine de la construction date des principes du XXe siècle et elle est associée au développement ferroviaire dans le pays, spécifiquement à l'Entreprise Chemin de fer de l'Ouest, qui unissait la ville de la Havane avec la Pinède de Rio et qui a été inauguré en 1861 ayant pour station principale celle de Cristina*. On estime que l’œuvre s'est terminée en 1903 et a fait partie d'un projet de réparation et de modernisation de la station ancienne du XIXe siècle qui incluait la construction de la grille périmétrale, un édifice destiné à servir de remise et de dépôt de charbon, ainsi que l'emplacement de nouvelles carrières et l'agrandissement de l'atelier des machines.

Lire la suite...