?????????? ??????????? ????????, ?????????? ? ????????????? ?????????? ????? ?? ????

Sauvegarde du Patrimoine Culturel, Social et Architectural des Maisons en Bois de Cuba

Sauvegarde du Patrimoine Culturel, Social et Architectural des Maisons en Bois de Cuba

Автор: Bruno Panis   

PORT AU PRINCE le 15 décembre 2010

Construction des Abris Acted : L’opération fera vivre 250 familles, formera des charpentiers à des techniques qu’ils n’avaient jamais vues auparavant et aux outils électriques. Quelques 1700 familles auront un toit où s’abriter.

montage de l'atelier

L’atelier, la production

La construction de l’atelier de production des abris est terminée. Ceci malgré un mois de décembre assez chaud au niveau politique, des jours où nous n’avons pas pu accéder à notre lieu de travail pour cause de manifestations populaires assez violentes, de résultats d’élection présidentielle et d’autres jours pluvieux.

La mise en place des machines à bois, les zones d’assemblage ossatures et panneaux sont opérationnelles.

Nous allons mettre en production le premier abri et l’ériger dans la cour de l’atelier pour les dernières mises au point.

Le stock de bois est arrivé,  nous en avons 800m3, 40% de la totalité du projet. Le stock de contreplaqué qui  sert au bardage des murs est en cours d’approvisionnement. Le stock de tôles devrait aussi bientôt être approvisionné. Une grande tente va  prochainement être construite pour nous servir de stock de quincaillerie.

Nous devrions commencer par produire une dizaine d’abris par jour, le temps de roder les équipes et passer rapidement à 20 voir 25 abris/jour.

Le staff est composé de 21 charpentiers sous contrat et 3 chefs d’atelier.

Pour la  taille, l’ossature bois, et la pose des panneaux :

  • Un responsable pour la mise en kit, le stock et l’intendance.
  • Un conducteur de travaux qui devra prendre en main la structure.
  • 25 manutentionnaires.
montage de l'atelier

Logistique et implantation des Abris sur site

Le gros problème qui se pose à L’ONG ACTED  sur la zone de Port au Prince est la sélection des bénéficiaires de ces maisons.

En effet, ils doivent justifier d’un terrain assez grand pour accueillir ce petit ouvrage de 18.5m2. Chose assez délicate au regard de certains quartiers populaires complètement détruits comme « fort national», qui était un ghetto aux ruelles et maisonnettes imbriquées de manière inextricable. Les parcelles disponibles y atteignent difficilement les 10 m2 et sont complètement inaccessibles.

De surcroît, les abris sont accompagnés d’une latrine indépendante du bâtiment, d’une cuve à eau, et d’un système de récupération des eaux pluviales.

Il est donc nécessaire d’avoir un espace d’environ 28m2 pour installer ce type d’équipements. Un gros problème de place et de logistique se pose alors pour la mise en œuvre de ces abris sur la zone de Port au Prince.

Les équipes des chantiers :

  • Un conducteur de travaux
  • 40 équipes chantier sont prévues pour la mise en œuvre avec 40 chefs d’équipe charpentier aidés par 4 manutentionnaires.

2 jours de levage sont prévus par abri : approvisionnement, levage, coulage des fondations, pose des tôles, pose des gouttières et des descentes d’eau.

2 camions plateau sont requis pour le transport des kits et 1 camion de sable et gravier pour les dalles et les fondations.

Arrivée du stock de bois Stockage des panneaux

Situation sociale

Explosive, en ce moment d’élections. Contestations, manifestations, routes barrées, pneus enflammés, affrontements entre partisans de partis opposés, jet de pierres, tir de balles…

Il y a certains jours où nous avons interdiction de sortir du 30 rue des Nîmes (Maison de Camaha), et nous comprenons assez bien qu’il n’est pas du tout prudent d’outrepasser ces consignes, malgré les activités réduites et à tourner en rond, en attendant que ça se calme, nous prenons notre mal en patience, et finalement après  2 ou 3 jours de blocus, les choses s’arrangent et tout le monde retrouve ses activités, la ville grouille de nouveau, les embouteillages aussi.

Nous attendons les résultats des négociations à  propos du  2ème tour des élections en  janvier, les résultats du 1er tour devraient être dévoilés au public le 22 décembre, nous nous attendons encore à quelques jours de mauvaise humeur !!

Et toujours le cholera, plus personne n’en parle, mais il continue à sévir. Il semblerait que l’épidémie se soit un peu stabilisée, par contre elle est devenue endémique. Il semblerait que la souche du cholera qui sévit ici,  qui avait été détectée comme étant la même qu’au Bengladesh, soit bien effectivement de cette même origine, et apportée ici par les troupes de la MINUSTAH (casques bleus) de ce même pays.

Eh, oui, personne n’est parfait !!

Bruno Panis
Chef de mission « Camaha pour Haïti »